logo

Compagnie ivoirienne d’électricité: Le CME s’inscrit dans la performance durable

La démarche pédagogique du Centre des métiers de l’électricité (CME) de Bingerville l’arrime aux standards internationaux et fait de lui une solution aux besoins en compétences des entreprises africaines.

Créé en 1970, le Centre des métiers de l’électricité (CME) de Bingerville (1), structure de formation de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) filiale du groupe Eranove, a pour ambition de dispenser une formation tout au long de la vie. L’offre de formation du CME, avec des services sur mesure, vise l’ensemble des métiers clés de l’électricité, mais également une somme de compétences essentielles au secteur industriel. Le CME, dont la vocation est de dispenser des formations tout au long de la vie pour développer les compétences industrielles africaines, est bâti sur une superficie de 25 hectares, avec 11 000 m2 de bâtiments comprenant près de 80 salles de cours et de travaux pratiques ainsi que des ateliers didactiques, un réseau électrique dédié aux entraînements en situation réelle et d’un Techlab.
Un niveau de formation reconnu à l’international. Les choix pédagogiques du CME, issus des orientations stratégiques définies par le groupe Eranove, intègrent les enjeux de l’efficacité énergétique et des ENR (énergies nouvelles de sources renouvelables). Il a mis en place des cursus de formation initiale et qualifiante mais aussi certifiante et diplômante allant de l’initiation à la maîtrise des exigences professionnelles de haut niveau. Son positionnement est clairement celui d’une alternative à la formation en Europe. Il repose sur une dynamique de développement des cursus de formation et des plateaux pédagogiques en phase avec les évolutions technologiques et en collaboration avec des expertises internationales : EDF, RTE et General Electric. D’ailleurs, le CME bénéficie d’accréditations
et de certifications nationales et internationales dans les domaines clés de l’électricité : agrément SERECT travaux sous haute et basse tension (TST/HT/BT) et formateurs certifiés AFNOR. Il est identifié comme Centre de formation de référence par le West African Power Pool (WAPP) et l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique (ASEA). Un cap a été franchi
en 2018, avec la possibilité de décerner un diplôme français sur le territoire ivoirien, en partenariat avec le Centre national des arts et métiers (CNAM) de Paris : la licence professionnelle « développement durable, option efficacité énergétique, énergie de sources renouvelables et domotique ».
Une pédagogie de pointe ouverte sur les métiers de l’industrie. Le CME forme au BTS, au DUT et à la licence professionnelle en présentiel, en e-learning et en cours du soir. Pour l’employabilité tout au long de la vie, il propose des immersions et des stages en entreprise. La formation repose sur quatre piliers : la démarche orientée vers les compétences, une pédagogie de rupture, un volet de formation entrepreneuriale et l’engagement en faveur de l’innovation. Cela signifie que les modules et cours sont développés à partir de compétences cibles afin de garantir l’employabilité, et ce avec des projets, stages et compétitions propres à développer l’autonomie, la créativité et le leadership. Les modules de formation entrepreneuriale sont obligatoires pour tous les étudiants
durant l’ensemble de leur cursus, et l’innovation s’invite avec les juniors entreprises et les start-up dans le cadre d’un Techlab et de Hackatons, E-learning Technologies Factory.
Enfin, l’offre vise certes le renforcement de l’ensemble des compétences aux métiers de l’électricité, mais aussi à ceux de l’industrie. Les domaines prioritaires sont la production, la distribution et le transport, la maintenance, le commercial, le professionnalisme et le management. Des formations pratiques développées et mises à jour sur mesure incluent aussi les stages et immersions en exploitation. Le CME, en somme, c’est une expertise qui fait la fierté de la Côte-d’Ivoire. Une fierté qui rejaillit sur toute l’Afrique.

Andju Ani

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52