logo

Coopération: Burkina Faso-Chine de Meilleures Perspectives qu’avec Taïwan

Les 3 et 4 septembre 2018, Beijing a abrité le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine. Roch Marc Christian Kaboré comptait parmi les hôtes de Xi Jinping. Un rendez-vous qui a consacré la coopération économique entre le géant asiatique et l’Afrique.

La Chine vient de démontrer une fois de plus sa volonté d’être solidaire de l’Afrique avec le 3e sommet du Forum sur la coopération sino-africaine tenu les 3 et 4 septembre 2018 à Beijing. Au cours de cette grand-messe, le président chinois Xi Jinping a annoncé d’importants investissements sur le continent, à hauteur de 60 milliards de dollars US (environ 30 000 milliards de FCFA), en vue d’aider l’Afrique à se développer dans le cadre d’un « partenariat stratégique gagnant-gagnant ». Le dirigeant chinois a dévoilé la clé de répartition de cette dotation mise à la disposition de l’Afrique pour la période 2018-2020 : « 15 milliards de dollars sont dédiés aux aides sans contrepartie, aux prêts sans intérêt et à des crédits préférentiels. Il y a aussi une ligne de crédit de 20 milliards de dollars. Est également prévu un soutien à la création d’un fonds spécial de 10 milliards de dollars pour le financement du développement, de même que d’un fonds spécial de 5 milliards de dollars pour le financement des importations en provenance
de l’Afrique. Enfin, une enveloppe de 10 milliards de dollars vise à encourager les entreprises chinoises à investir en Afrique au cours des trois ans à venir. »Tout comme la seconde édition du Forum sur la coopération sino-africaine tenue à Johannesburg en 2015, où une dotation de 60 milliards de dollars US avait aussi été dégagée pour la réalisation des programmes de coopération, ce troisième sommet a suscité une vague de reconnaissance des dirigeants africains envers la Chine, qui fournit ainsi à l’Afrique un soutien sous diverses formes en termes d’aides gouvernementales, d’investissements et de financements par les entreprises et autres institutions financières. Nouveau venu dans le giron du géant asiatique La Chine, deuxième puissance économique mondiale et pays véritablement émergent, représente aujourd’hui un marché potentiel pour les Africains, mais aussi une source d’approvisionnement où riches et pauvres puisent pour financer leurs besoins en investissement. Le Burkina Faso fait partie des derniers pays africains (avec la Gambie et São Tomé) à avoir noué avec elle des relations diplomatiques en vue de bénéficier de sa solidarité. Afin de renforcer le dynamisme de leurs relations scellées seulement depuis le 26 mai 2018 (après la rupture du Burkina Faso d’avec Taïwan), le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a effectué une visite d’État, la première du genre dans l’Empire du Milieu, en marge de ce 3e sommet. Le chef de l’État burkinabè a confirmé à son hôte Xi Jinping l’adhésion de son pays à « la ceinture et la route », une initiative chinoise qui tente de reconstruire la route de la soie allant de l’Asie au Moyen-Orient en passant par  l’Afrique…

Ce nouveau projet fédérateur auquel ont massivement adhéré les Africains vise à relier entre eux les pays africains à travers la construction d’infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires ultramodernes. Concernant le Burkina Faso, il s’agit de le relier avec ses voisins. Cette initiative va renforcer le développement des infrastructures du pays, lutter contre le réchauffement climatique, promouvoir le commerce et le transfert de technologies avec la Chine tout en favorisant le renforcement des capacités. Le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso Alpha Barry indique que les relations entre la Chine et son pays se sont matérialisées au cours de la visite d’État du président Kaboré par la signature de plusieurs accords de coopération et de dons.

Alexis Noumé

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52