logo

Entretien – Directeur général adjoint de Telecel Faso – Filiale du groupe Planor Afrique

« Nous entendons lancer très prochainement la 4G »

Le directeur général adjoint de Telecel Faso confirme l’ambition de passer d’opérateur télécoms à opérateur multiservices. Le lancement du service Telecel Money en 2020  permettra également à l’entreprise de contribuer à l’accélération de l’inclusion financière au Burkina Faso.

Pouvez-vous nous présenter Telecel Faso ?

Boris Compaoré : Telecel Faso est une société de télécommunications filiale du groupe Planor Afrique implantée au Burkina Faso depuis 2000. Elle détient une licence globale lui permettant de proposer une gamme variée de services allant de la téléphonie à l’Internet mobile et fixe. La société fait confiance à l’expertise locale, qui a toujours su relever les différents défis. Notre politique commerciale et de  marketing est en phase avec notre slogan commercial « Telecel, Offrir plus ». Une contribution du secteur privé, notamment des opérateurs de téléphonie, est attendue dans le PNDES.

Quelle a été la celle de Telecel Faso en tant qu’acteur économique incontournable ?

Le PNDES est un cadre global qui entend impulser le développement du Burkina Faso dans des domaines-clés comme la réforme des institutions et la modernisation de l’administration publique, le développement du capital humain et la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie. C’est le référentiel de développement du Burkina Faso, dans lequel une entreprise comme Telecel Faso ne peut que prendre une part active. Nous investissons ainsi dans les infrastructures conformément au cadre établi par le schéma directeur d’aménagement numérique. Nous apportons aussi notre expertise et notre appui financier à la conception et à la mise en oeuvre des nombreux projets de développement numérique initiés par le gouvernement. En tant qu’entreprise dont les capitaux sont exclusivement nationaux, nous nous sentons particulièrement redevables vis-à-vis de notre communauté. Telecel a lancé son réseau 3G en avril 2017.

Ce service a-t-il permis de booster votre développement dans le pays et, à court terme, comptez-vous installer la 4G ?

Le lancement de la 3G de Telecel Faso en avril 2017 répondait surtout à une attente spécifique du marché : une connexion Internet au meilleur rapport qualité/prix. C’est pourquoi nous avons conçu notre offre Internet pour être fluide et fiable à des coûts accessibles pour la grande majorité de nos populations. Les clients lui ont naturellement réservé un accueil chaleureux, qui nous a permis d’atteindre des résultats bien au-dessus de nos prévisions et de dynamiser le marché de l’Internet mobile longtemps resté amorphe dans notre pays. Fort de ce positionnement, nous entendons lancer très prochainement la 4G pour rester en phase avec les besoins de nos abonnés.

Comment se déclinent les grands chantiers de Telecel sur les cinq prochaines années ?

Notre principale mission dans les années à venir sera d’effectuer notre transformation d’opérateur télécoms à opérateur multiservices. C’est-à-dire que nous devrons passer d’une entreprise offrant principalement aux clients des services de téléphonie voix et SMS à une entreprise leur offrant une multitude de services à travers le téléphone portable. Cette transformation passe par le développement et le renforcement de notre offre Internet et le lancement de la 4G prévu pour cette année 2020. Elle passe aussi par le développement des services dits Mobile Money. Avec Telecel Money, dont le lancement est aussi prévu cette année, nous entendons jouer notre partition dans l’accélération de l’inclusion financière au Burkina Faso. En effet, en les dotant de portefeuilles électroniques, nous fournirons à nos clients un moyen simple de régler les services digitaux que nous leur proposerons tout en leur offrant un éventail d’outils financiers tels que le transfert d’argent, les paiements marchands, ou encore des solutions d’épargne et de microcrédits.

Propos recueillis par Louise Bibalou-Durand

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52