logo

Entretien – Directeur général de SOROUBAT – Burkina Faso

Entretien – Directeur général de SOROUBAT – Burkina Faso: « Un acteur majeur du développement au Burkina Faso »

Abdessalem Louati, directeur général de SOUROUBAT-BF, fait le point sur les chantiers en voie d’achèvement et ceux sur lesquels la société est engagée jusqu’en 2019. Il rappelle aussi le caractère régional du groupe SOROUBAT en zone UEMOA.

Présent au Burkina Faso depuis un peu plus de 6 ans, quel bilan pouvez-vous dresser de vos réalisations en matière de routes sur le territoire ?

Abdessalem Louati : Les réalisations de la SOROUBAT-
BF en matière de routes sur le territoire burkinabè
depuis l’année 2012 sont très satisfaisantes si l’on se
fie au nombre de marchés dont elle a été attributaire.
Cela dénote la qualité des ouvrages livrés. Le chantier
de la route Dédougou-Nouna-frontière du Mali, longue
de 143 km et inaugurée en mai 2014, a donc été livré.
Quatre chantiers sont en voie d’achèvement et seront
livrés avant la fin de l’année : le lot 1, le lot 2 et le lot
3 des chantiers de réhabilitation de la route communautaire
CU09 Koupèla-Tenkodogo-Bittou-Cinkansé,
longue de 154 km, et de construction et de bitumage
de la route Dédougou-Tougan, de 91 km.
Compte tenu des prévisions faites sur votre chiffre d’affaires
de 2017, comment appréciez-vous celui que vous
avez finalement réalisé par rapport à celui de 2016, qui
était de l’ordre de 27 milliards de FCFA ?
Le chiffre d’affaires de 2017 ne nous a pas donné entière
satisfaction par rapport à la prévision attendue. Comparativement
à celui de 2016, il a connu une légère
régression. Mais cette situation est surtout imputable à
la situation socio-économique et sécuritaire que traverse
en ce moment le pays. La SOROUBAT-BF n’est certainement
pas la seule, et nombreuses sont les entreprises
qui subissent les conséquences de cette réalité. En dépit
de cela, notre structure a placé ses ambitions très haut,
et avec les bonnes perspectives qui s’annoncent, nous
comptons bien les atteindre.
Les villes du Burkina Faso ressemblent à un chantier
à ciel ouvert. En 2018, sur quels types de chantiers
d’envergure êtes-vous engagé ?
Les autorités burkinabè sont engagées dans la réalisation
de projets structurants, avec pour objectif de
booster l’économie du pays. La SOROUBAT-BF se
positionne en tant que partenaire et apporte son expertise
et son savoir-faire à l’édification de cette économie.
Pour l’année 2018, outre les chantiers routiers en voie d’achèvement évoqués plus haut, notre société a été
attributaire du lot 1 de construction et de bitumage
du tronçon Kantchari-Diapaga-Tansarga-frontière du
Bénin sur 71 km à l’est du pays. Ce projet,
financé à hauteur de 15 milliards de FCFA,
permettra d’accroître les échanges entre le
Burkina, le Bénin et le Niger. Par ailleurs, le
carnet de commandes de la SOROUBAT-BF
se consolide avec l’attribution du lot 3.1 du
marché relatif à l’aménagement des voiries et à
l’assainissement des eaux pluviales du nouvel aéroport
de Donsin, projet estimé à 26 milliards de FCFA.
Quel autre impact la présence de votre société a-t-elle
au Burkina ?
La SOROUBAT-BF est un acteur majeur du développement
du Burkina Faso. Son impact sur le pays est
d’ordre social, environnemental et économique. La
SOROUBAT-BF oeuvre dans la promotion de l’emploi
et la formation des jeunes aux métiers du BTP.
Par ailleurs, elle oeuvre dans la réalisation d’infrastructures
socio-économiques au profit des
populations comme des centres de santé et de
promotion sociale, des infrastructures communautaires,
l’aménagement de points d’eau,
de voies d’accès et de terrains ainsi que par les
dons de toutes natures aux activités sportives,
culturelles… Enfin, notre présence a favorisé
l’épanouissement des PME de la place, avec
notamment la signature de contrats de sous-traitance.
Dans la sous-région de l’UEMOA ou vous évoluez,
quel est votre positionnement par rapport
à la concurrence ?
En effet, la SOROUBAT est aussi présente dans
plusieurs pays de la sous-région UEMOA : la
Côte d’Ivoire, le Bénin et le Togo. Par son expertise et
son professionnalisme qui n’est plus à démontrer dans
ces différents pays, elle reste très compétitive. Nous
travaillons également toujours à obtenir de nouveaux
marchés dans d’autres pays comme le Niger et la Guinée.
La SOROUBAT-BF fait partie des succursales du groupe
SOROUBAT International, qui affiche un dynamisme
et une compétitivité remarquables. La qualité de ses
réalisations et son apport en termes de transfert de
compétences font actuellement d’elle une référence du
secteur du BTP au Burkina Faso.

Propos recueillis par Louise Bibalou-Durand

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52