logo

Noom Hotel Conakry: Une excellente réputation

Malgré la rude concurrence que connaît le secteur hôtelier à Conakry, le Noom Hotel conserve sa position de leader sur le site TripAdvisor grâce à sa qualité de service incontestée. Une véritable machine de guerre commerciale a été mise en place pour répondre au mieux aux attentes de la clientèle d’affaires. Un nouveau challenge…

Geoffrey De Geyer d’Orth, directeur général du Noom Hotel Conakry en poste depuis un an et demi, constate l’évolution impressionnante de la situation du secteur hôtelier dans la capitale guinéenne par rapport à l’époque où son établissement était en cours de construction et d’ouverture, et même simplement en projection. « Dans l’intervalle, en 2018 et 2019, il y a eu 4 hôtels de classe internationale qui ont ouvert. Cette nouvelle configuration a évidemment eu un impact en termes de parts de marché sur la position de quasi-monopole que détenait le Noom Hotel. Aujourd’hui, nous sommes dans un contexte complètement différent, et nous subissons une concurrence sauvage, avec un marché local complètement déréglementé », déplore-t-il. Perte de la position de quasi-monopole Cette transformation a été observée depuis 2010 car en moins de dix ans, Conakry a rattrapé son retard en capacité hôtelière. « On se souvient qu’avant 2015, notre capitale n’était même pas en mesure d’accueillir plus de deux dignitaires étrangers. Aujourd’hui, la situation hôtelière a radicalement changé », explique un officiel du ministère du Tourisme guinéen. En effet, la capacité d’hébergement hôtelier de la capitale guinéenne a triplé : elle a atteint 3 670 chambres en 2018 pour 410 établissements, contre 1 152 chambres en 2010. Plus de 200 milliards de francs guinéens (18,65 millions d’euros) ont été investis dans cette mise à niveau, explique-t-on au ministère du Tourisme. Aujourd’hui, dans le nord de la presqu’île, entre l’hôtel Kaloum érigé à quelques pas du palais présidentiel, le Noom Hotel qui donne sur l’Atlantique, l’Onomo, le Palm Camayenne et le Sheraton, les autorités guinéennes ont l’embarras du choix pour loger dignement leurs invités de marque. Toujours leader sur TripAdvisor Face à cette nouvelle donne du marché local, la direction du Noom Hotel Conakry met en avant trois atouts. Le premier, auprès de sa clientèle d’affaires, tient au fait que l’établissement reste « toujours référencé, en 2018, dans sa position de premier, et de loin, dans le classement des hôtels répertoriés et inventoriés comme établissements de marque par le grand site d’avis de voyageurs TripAdvisor », explique le directeur général De Geyer d’Orth. Le deuxième atout tient à la décision d’affiner et de revoir la grille tarifaire, segmentée marché par marché, voire par micromarché, et de se montrer très réactif à la demande venant des entreprises. « Nous avons mis en oeuvre une machine de guerre commerciale dont le mot d’ordre est de conquérir de nouvelles parts de marché. Mais il nous faut aussi fidéliser nos anciens clients, car avec l’arrivée de nouveaux hôtels, il était nécessaire de prendre conscience du fait que certains de nos fidèles clients pouvaient nous quitter pour aller à la concurrence. Pour toutes ces raisons, nous avons accru l’aspect qualitatif de notre service et fait en sorte qu’en 2018, l’excellente réputation du Noom Hotel soit incontestée sur la place de Conakry et demeure une position acquise au regard du classement de TripAdvisor »,  détaille le directeur général, s’appuyant sur les commentaires des clients que le Noom Hotel a reconquis et qui reviennent précisément pour la qualité du service, ce qui lui permet d’affirmer qu’au registre du service qualitatif, son établissement est leader sur la place sur le segment de la clientèle d’affaires : « Le corporate reste notre premier segment de clientèle, à hauteur de 90 %, sous forme de résidence individuelle, de séminaires résidentiels, etc. » Le produit séminaires et conférences Le troisième atout, justement, est le séminaire, un produit essentiel dans la stratégie commerciale de cet hôtel, avec son centre de conférence de 1 000 m2 au sol qui comprend également 6 salons additionnels de tailles différentes présentant une capacité d’accueil allant de 15 à 330 personnes. « Dans le climat de rude concurrence que nous connaissons, nous sommes très actifs sur ce secteur, surtout à l’endroit des hommes d’affaires qui animent leurs séminaires au Noom et qui choisissent aussi notre établissement pour y séjourner », relève M. De Geyer d’Orth. Cependant, Conakry accueille peu de séminaires, conférences, forums ou symposium de portée régionale ou internationale. La direction du Noom regrette qu’il n’existe qu’un seul symposium, qui de surcroît ne se tient qu’une fois par an et qui concerne uniquement le secteur des mines, alors qu’il aurait été souhaitable que les rencontres de cette dimension se tiennent tous les mois, soit douze fois par an. C’est le gros handicap de tous les hôtels de la place de Conakry, qui souffrent d’un déficit du tourisme d’affaires que ne connaissent pas des villes comme Abidjan ou Dakar. Les forums et séminaires de portée internationale constituent une activité primordiale pour des hôtels de ce standing, où en général la clientèle individuelle représente 30 % du chiffre d’affaires, le reste du CA étant assuré par cette clientèle de conférences qui, hélas, est encore quasi-inexistante à Conakry, ou à tout le moins limitée. Mais en dépit de cette conjoncture difficile et du contexte très concurrentiel, Noom Hotel Conakry a conservé tous ses salariés. « Il n’y a jamais eu de réduction de personnel au motif d’opérer des économies sur la masse salariale, et les effectifs sont restés constants », indique le directeur général.

Louise Bibalou-Durand

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52