logo

Politique Intérieure: Retour triomphal

Selon les autorités, ce sont près de 1,3 million de Guinéens qui se sont mobilisés pour accueillir le Pr Alpha Condé de retour au pays après une tournée internationale. Une démonstration de force qui visait à montrer que, n’en déplaise à l’opposition, le président n’est pas isolé.

Á l’issue d’une tournée diplomatique qui l’a conduit à Sotchi pour le sommet Afrique-Russie, en Turquie puis en France, le président Alpha Condé a regagné Conakry où, le 31 octobre, l’attendaient des milliers de ses partisans déterminés à rivaliser avec les rassemblements de l’opposition. En effet, cette dernière se mobilise en nombre pour manifester son refus de la réforme constitutionnelle souhaitée par la majorité présidentielle. Mais les partisans du chef de l’État, favorables à cette réforme, se sont rassemblés très tôt le matin tout le long du parcours présidentiel pour manifester leur adhésion à ce projet. Ainsi, l’on pouvait lire sur des pancartes « Je veux ! Tu ne veux pas ? Allons au référendum », ou encore, de façon plus directe sur des banderoles, « Oui à la nouvelle Constitution, c’est la Guinée qui gagne ! », ainsi que « Pr Alpha Condé, l’espoir du peuple » et « Laissez-le achever ses chantiers », autant
de messages portés par des militants gonflés à bloc et censés contrebalancer les slogans de l’opposition
comme « Amoulanfé », qui signifie « Ça ne passera pas » en soussou (1) et qui a été adopté par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) opposé à tout projet de référendum susceptible de permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat en 2020. L’avion du président de la République est arrivé àl’aéroport international de Conakry aux environ de 13 heures. Accueilli par l’ensemble du gouvernement avec, à sa tête, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, le président Alpha Condé, dans sa voiture de commandement, devait se diriger vers Kaloum, centre de l’administration et des affaires. Vêtu d’une chemise africaine bleue et portant ses lunettes noires, celui-ci n’a pas hésité, avant de quitter l’aéroport, à prendre un bain de foule au milieu de ses partisans. Ce n’est que près de 3 heures plus tard que le cortège présidentiel atteindra l’esplanade du Palais du peuple, où Alpha Condé sera accueilli sous l’ovation de la population. Toujours debout dans son véhicule, il fera un tour d’honneur, puis repartira alors que la foule s’attendait à le voir prendre la parole. Mais le soin en avait été laissé au ministre des Sports et de la Culture, Sanoussy Bantama Sow, l’un des partisans de cette mobilisation à travers la Coalition démocratique pour une nouvelle Constitution, qui s’est mis à haranguer la foule. « Nous demandons à tous les jeunes capables de marcher d’accompagner le président jusqu’au palais Sékhoutouréya », a-t-il signifié au micro depuis le podium…

Louise Bibalou-Durand
(1) L’une des trois langues nationales les plus parlées en Guinée.

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52