logo

Réassurance: La rentabilité d’AVENI-RE toujours au rendez-vous

Le réassureur AVENI-RE a affiché en 2017 un bénéfice net de 1,551 milliard de FCFA (2,83 millions de dollars US), en hausse de 29 % par rapport à 2016.

Lors de l’Assemblée générale du 2 juin 2016 à Tunis, les actionnaires présents adoptèrent le plan prévoyant de porter le capital social d’AVENI- RE à 10 milliards de FCFA la même année, puis à 16 milliards en 2017, et enfin à 22 milliards fin 2019. Ils étaient nombreux à ne pas croire à la concrétisation de cet objectif en raison de la conjoncture difficile pour la recapitalisation des compagnies d’assurance. Mais les actionnaires d’AVENI-RE savaient que, malgré la concurrence entre réassureurs entraînant une baisse du volume des primes, malgré la fréquence des sinistres et malgré des coûts de gestion en hausse, le marché de la réassurance en Afrique demeurait attractif. Au point que les réassureurs internationaux s’y disputent les primes avec des acteurs locaux dont le nombre
a d’ailleurs substantiellement augmenté. Cette attractivité du continent africain est confortée par l’absence relative de catastrophes naturelles. L’Afrique reste peu exposée à ce type de sinistres, ce
qui offre aux réassureurs internationaux une diversification de leur portefeuille sans accentuer leur exposition à ces risques. La capitalisation des sociétés de réassurance locales et régionales varie de faible à solide. Le retour sur fonds propres demeure stable à plus de 12 %. Ainsi, la compagnie de réassurance AVENI-RE, forte de ses solides capitaux, répond parfaitement à ce schéma. Pour preuve, elle a clôturé son exercice 2017 sur un bénéfice net de 1,551 milliard de FCFA (2,83 millions de dollars US), en hausse de 29 % par rapport à 2016, avec un CA s’établissant à 16,367 milliards de FCFA (29,95 millions de dollars US) au cours de la même période. Les fonds propres ont quant à eux enregistré une augmentation de 7,517 milliards de FCFA (13,75 millions de dollars US) pour atteindre les 18,873 milliards de FCFA (34,53 millions de dollars US) en 2017. En outre, grâce à une meilleure maîtrise des acceptations, le ratio sinistres à primes s’est amélioré et se situe à 37,04 %, contre 56,21 % en 2016. Enfin, le ratio combiné du réassureur s’élève à 78,09 %.

Louise Bibalou-Durand

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52