logo

Routes: Où en est le projet du « Grand Conakry » ?

Sur l’épineux problème des embouteillages aux heures de pointe à Conakry, Aboubacar Sylla, ministre des Travaux publics, donne un aperçu des projets de route du littoral sud et de nouvelle artère Lambayi-Dubréka devant décongestionner la circulation.

Demandez à Aboubacar Sylla, ministre des Travaux publics, si ses objectifs seront atteints d’ici à 2020, et il vous rappellera que son pays a subi durant plus de deux ans l’épidémie Ebola, dont les effets continuent à peser sur son économie nationale, donc sur les investissements. Il vous rappellera aussi que les investissements et les efforts pourtant réalisés l’ont été alors même que son pays ployait sous une dette colossale et a dû se résoudre à respecter des contraintes économiques et financières pendant des années. « Depuis 2011, plus de 530 jours ont été perdus pour le développement du pays du fait des manifestations sociopolitiques qui, tout le monde le sait, empêchent toute activité. Nous avons perdu près d’une année et demie dans des manifestations de toutes sortes. Ce ne sont pas des excuses, mais des éléments factuels dont la non-survenance aurait dû nous permettre de faire mieux, beaucoup mieux », ajoute-t-il. Des éléments factuels qui ont, il est vrai, affecté la plupart des projets visant à améliorer les déplacements dans la ville de Conakry : « un casse-tête aux heures de pointe », reconnaît-il. Cela n’empêche pas son département d’avoir une série de projets d’ensemble dans le cadre du développement du « Grand Conakry », qui prend aussi en compte la viabilisation de la nouvelle zone administrative et commerciale de Koloma Kaporo (1). L’ambition est d’une part d’améliorer le réseau routier de la ville ainsi que les conditions du trafic à l’intérieur de la capitale, et d’autre part de créer de nouveaux accès pour relier les deux sorties du territoire de Conakry que sont Coyah et Dubréka. « Route du littoral Sud », le premier projet, est une autoroute de contournement au sud de la ville. Elle va partir du centre-ville, Kaloum, en passant par le littoral de la corniche sud (résidence 2000) jusqu’à la sortie au Km36, et elle pourrait même s’étendre sur Kindia. Cette infrastructure construite sur financement PPP (partenariat public-privé) disposera de deux péages au moins, et passera également en aérien à plusieurs endroits, notamment au niveau des mangroves, compte tenu du respect de la composante environnementale. La construction des échangeurs de Km36 et Kagbelen entre déjà dans cette option. Les études de faisabilité sont disponibles et les discussions majeures sont encours avec les partenaires afin de peaufiner le montage financier et la réalisation de l’infrastructure. « Nouvelle Artère Lambanyi-Dubréka », le second projet, d’une longueur de 32,21 kilomètres, partira du quartier Lambayi pour finir à Dubréka avec 8 km d’embranchements via les transversales T8 et T10, ainsi qu’une pénétrante au niveau de l’hôpital marocain pour relier la corniche nord. Le tronçon à construire contournera par le nord-est le domaine marécageux de Lambanyi, évitera à l’ouest la base navale ainsi que l’hôpital financé par le Royaume chérifien, et enfin traversera la rivière au nord-est de Lambanyi. « Á ce jour, nous en sommes encore aux études et aux discussions avec les partenaires », indique le ministre, qui ajoute qu’en réalisant ces deux projets, le Grand Conakry aura réglé en grande partie son problème de congestion de la circulation et s’ouvrira sur les futures grandes banlieues que sont naturellement Coyah et Dubréka.

Louise Bibalou-Durand

(1) Elle doit abriter le futur centre administratif de Conakry dans le cadre du plan « Conakry, Vision 2040 » du président Alpha Condé.

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52