logo

Entretien – Directeur général de Coris Bank International Côte d’Ivoire

Entretien – Directeur général de Coris Bank International Côte d’Ivoire

« Le groupe Coris a fait le choix d’ouvrir sa salle de marché régionale à Abidjan »

Précurseur d’une branche islamique avec CBI Baraka, Mamadou Sanon, directeur général de la filiale ivoirienne de Coris Bank International, détaille les atouts de produits tels que Mourabaha, pour le financement des PME-PMI et des particuliers, et Ijara Financement ou Crédit-Bail, des services basés sur les principes de la finance islamique.

Comment ont évolué les chiffres clés de la banque ces deux dernières années ? Mamadou Sanon : Au terme de l’exercice 2021, Coris Bank International Côte d’Ivoire (CBI CI) a enregistré une nette progression de ses principaux indicateurs d’activité, et cela dans un contexte économique marqué par des effets persistants de la crise sanitaire à l’échelle mondiale. Le total bilan a en effet franchi pour la première fois le seuil des 1 000 milliards de FCFA. Les crédits à la clientèle et les dépôts collectés ont respectivement connu une croissance de 25 % et 36 % sur l’exercice. La rentabilité s’est quant à elle consolidée, avec un produit net bancaire en hausse annuelle de 21 %, un coefficient d’exploitation bien maîtrisé à 34,7 % et un ROE (Return on Equity) ressorti à 32,6 %. En 2021, des découvertes de réserves de pétrole brut et de gaz naturel accroissent le potentiel des ressources énergétiques de la Côte d’Ivoire. Ces nouveaux marchés représentent-ils des opportunités pour une banque comme la vôtre ? La Côte d’Ivoire dispose de quatre sources d’énergie primaires : l’hydroélectricité, le pétrole, le gaz naturel et la biomasse, cette source d’énergie écologique obtenue à partir des déchets liquides et solides. Les récentes découvertes majeures de réserves de pétrole brut et de gaz naturel associé font estimer un potentiel compris entre 1,5 et 2 milliards de barils de pétrole brut et entre 1 800 et 2 400 milliards de pieds cubes de gaz associé. Il s’agit donc d’une découverte importante, et l’opportunité pourrait en effet se présenter à notre institution, dans le cadre soit d’une intervention directe à travers l’acquisition des différentes installations et agencements à mettre en oeuvre pour le démarrage effectif de la production, soit d’une intervention indirecte à travers des financements étudiés et structurés à octroyer aux acteurs que sont les fournisseurs de matériel et d’équipement divers ainsi qu’aux différentes entreprises clientes qui s’approvisionneront dans ces matières. Il faut souligner que nous intervenons déjà dans le secteur de l’énergie où, depuis quelques années, nous accompagnons des acteurs nationaux majeurs. Á côté de ces énergies fossiles, il y a les énergies renouvelables comme la biomasse et autres, qui sont également de nouveaux marchés présentant des opportunités non négligeables que nous regardons avec beaucoup d’appétit dans le cadre de notre vision d’accompagnement de la transition écologique. Depuis son lancement en 2018, votre branche islamique dénommée CBI Baraka a-t-elle rencontré le succès escompté, sachant que vous en êtes le précurseur dans le milieu bancaire ivoirien ? Cette branche, qui s’adresse aussi aux PME avec des produits tels que la Mourabaha Financement, a-t-elle su capter les entreprises, y compris celles du secteur informel ? L’introduction du financement islamique dans la gamme de produits de CBI CI à travers la branche islamique CBI Baraka dénote la politique d’innovation et de diversification de notre groupe. En tant que précurseur, nous pouvons affirmer que cette branche est sur une dynamique de croissance. Á ce jour, d’importants financements ont été mis en place, aussi bien pour les PME-PMI que pour les particuliers salariés, fonctionnaires et commerçants. Ainsi, des lignes de Mourabaha ont été accordées pour le financement de stocks de produits tropicaux (cacao, café,  hévéa, noix de cajou), des importations, des équipements aux particuliers, des avances sur marchés, des matériaux de construction, des acquisitions immobilières, etc. Au-delà de la Mourabaha Financement, nous disposons à nos guichets du produit Ijara Financement ou Crédit-Bail, basé sur les principes de la finance islamique. Il s’agit d’une formule à laquelle les PME, les Corporates et les institutions étatiques ont recours pour financer en toute souplesse leurs besoins en investissement. Aux clients désireux de faire fructifier leur épargne, nous offrons les comptes d’investissement Moudaraba et Wakala, avec des rendements très intéressants. Nous poursuivons aussi nos actions de communication pour vulgariser l’offre de produits et services de la finance islamique par la mise en place de bureaux de représentation dans nos différentes agences et le déploiement de nos actions commerciales dans tout le pays. Quelles sont les perspectives pour Coris Bank International Côte d’Ivoire en 2022 ? Les perspectives s’annoncent bonnes avec la reprise de l’activité économique post-crise sanitaire. Nous venons d’aménager dans notre nouveau siège social situé sur l’emblématique boulevard Valéry Giscard d’Estaing (VGE). Ce nouvel édifice, joyau architectural ultramoderne, était une nécessité commandée par notre volonté d’offrir à nos clients et partenaires un cadre bancaire moderne. Cet espace de travail permettra également à Coris Bank International Côte d’Ivoire d’assurer la continuité de ses activités de manière efficiente. Par ailleurs, la banque entend poursuivre en 2022 sa transformation digitale amorcée il y a déjà quelques années. Cette dynamique s’est d’ailleurs accélérée avec l’apparition du Covid-19. De nouvelles offres digitalisées seront incessamment mises sur le marché avec l’arrivée de Coris Money, un porte-monnaie électronique qui donne aux clients la possibilité d’effectuer en toute simplicité et en toute sécurité à partir de leur téléphone mobile ou de leur compte bancaire des transactions financières variées : transferts d’argent, paiement de factures, paiement de biens et services, paiement en masse, etc. En outre, pour accompagner son développement, le groupe Coris a fait le choix d’ouvrir à Abidjan sa salle de marché régionale où se traitera l’ensemble des activités de marché pour la banque et ses clients. Elle offrira aux clients Corporates ou institutions financières un service financier adapté à leurs besoins. Elle aura pour vocation de traiter des opérations classiques de couverture de change pour les clients désireux de se protéger contre une variation défavorable du prix du dollar, par exemple, et d’offrir des moyens de couverture de taux à travers des opérations de swap. En marge de ces opérations classiques, elle traitera des opérations plus complexes grâce à des produits structurés répondant aux besoins spécifiques de la clientèle. Cette salle sera aux normes internationales, avec un progiciel dédié, un accès au marché international et un personnel de qualité dans un environnement très encadré, sécurisé et répondant aux exigences de notre réglementation.

Propos recueillis par Serge-Henri Malet

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52