logo

Entretien – Directeur général de la Loterie nationale burkinabè

Entretien – Directeur général de la Loterie nationale burkinabè

« Nous travaillons à rapprocher nos produits de notre clientèle »

Patin Deba Naza, directeur général de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), dévoile le projet de digitalisation qui offrira aux joueurs de nouveaux canaux. Il sera aussi bientôt possible de parier depuis son mobile, donc sans se déplacer vers un point de vente.

Vous dirigez depuis le 7 juillet 2020 l’une des plus grandes sociétés d’État du Burkina Faso, qui jouit d’une bonne image auprès des populations. Quel sentiment vous anime depuis votre nomination au poste de directeur général ?

Patin Deba Naza : Permettez-moi tout d’abord de traduire toute ma gratitude aux plus hautes autorités du pays, en premier lieu au président du Faso Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, au Premier ministre et au ministre de l’Économie, des Finances et du Développement pour leur haute et stratégique vision de confier les rênes de la société à l’expertise interne. Le personnel et moi-même leur sommes infiniment reconnaissants pour cette vision. Je prends cette nomination à la tête de la LONAB, dont je mesure toute la portée, comme un challenge et un nouveau défi à relever.

Les chantiers de la digitalisation des produits et la conservation de la certification ISO 9001 version 2015 vont-ils constituer les priorités de votre action ?

Il faut dire que le défi aujourd’hui est celui de la digitalisation. Avec le Covid-19, cette dynamique connaît une accélération. Les TIC constituent de nos jours un puissant outil de développement de notre marché. La digitalisation va nous donner les moyens d’offrir à nos joueurs de nouveaux canaux de jeux. De votre portable par exemple, sans vous déplacer vers un point de vente, il vous sera bientôt possible de faire des paris. Pour ce qui est de la démarche qualité, nous y sommes engagés. Nous avons été certifiés à la norme ISO 9001 version 2015 en 2019, et le processus se poursuit normalement. D’ailleurs, nous venons de réussir l’audit de surveillance qui figure au rang numéro un des recommandations. Cela nous permet de garder notre certificat et d’oeuvrer à la satisfaction de nos clients internes et externes. La démarche qualité, c’est la dynamique de l’amélioration continue. Avec la norme ISO, il faut savoir que l’on n’est pas certifié une fois pour toutes. Au contraire, l’entreprise est auditée chaque année pour s’assurer que la démarche qualité est maintenue dans son système de management.

En termes de maintien de la croissance de la LONAB, votre société a enregistré en 2018 plus de 148 milliards de FCFA de CA, contre 130 milliards en 2017. En 2020, le cap des 159 milliards de FCFA de 2019 a-t-il été dépassé ? En tenant compte de certaines contraintes majeures, quels sont vos objectifs de CA en 2021 ?

En 2020, la LONAB a subi de plein fouet les conséquences du Covid-19. Elle s’est inscrite dans la dynamique des mesures sanitaires édictées pour limiter la propagation de la pandémie. C’est ainsi que les salles de jeux des paris hippiques ont été fermées pendant 58 jours. Pour 2020, les performances réalisées sont en rapport avec les prévisions budgétaires, qui ont dû être révisées pour tenir compte de la situation nouvelle née de la pandémie. Les réalisations s’élèvent à 148 milliards de FCFA pour des prévisions de 145 milliards de FCFA, ce qui traduit assez clairement l’atteinte de nos objectifs. Pour 2021, nous avons placé la barre à 179 milliards de FCFA, et les tendances actuelles augurent de bonnes performances.

Dans le plan stratégique de développement 2016-2025 de la LONAB, quelle place est accordée aux ouvertures d’Espaces courses en direct (ECD), et dans quelle mesure ces nouveaux ECD vont-ils permettre à la LONAB d’augmenter son chiffre d’affaires ?

L’axe n° 3 de notre plan stratégique est consacré à « l’expansion de l’action commerciale ». Cet axe traduit le choix de la LONAB d’asseoir une stratégie commerciale plus dynamique, avec pour objectif de rapprocher  nos produits de notre clientèle. Au niveau des paris hippiques, les ouvertures des salles « Espaces courses en direct » (ECD), notamment dans les villes où la LONAB dispose d’une représentation, constituent un moyen de faire vivre en direct les courses aux parieurs de ces localités et d’accroître notre chiffre  d’affaires.

En votre qualité de nouveau patron, allez-vous apporter un soin spécial à votre mode de gouvernance et au renforcement du dialogue interne ?

Il y a un certain nombre de textes qui encadrent la gouvernance des sociétés. Il y a notamment le code des bonnes pratiques de gouvernance des sociétés (CBPGSE), qui a été adopté en juin 2015 et qui fait obligation à toute société d’État (SE) d’élaborer et de  ettre en oeuvre des outils de gouvernance. Nous nous inscrivons dans cette dynamique. Avec les partenaires sociaux, les échanges sont réguliers. J’apprécie ici le travail de veille, qui est salutaire pour la bonne marche de la société. Il faut dire que principe n° 3 de la démarche qualité qui concerne « l’implication du personnel » contribue fortement au renforcement du dialogue interne.

Pour consolider vos acquis, dans quel sens évoluent vos réflexions sur l’élargissement du portefeuille de produits impliquant la conception de nouveaux jeux ?

Avec le projet de digitalisation, nous allons effectivement étoffer notre offre en intégrant de nouveaux jeux. Nous avons lancé à cet effet un appel d’offres international pour disposer d’une plate-forme digitale. En temps opportun, une communication sera faite pour la promotion des nouveaux jeux.

Propos recueillis par Serge-Henri Malet

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52