logo

Entretien – Directeur général de LYNAYS Entreprises

Entretien – Directeur général de LYNAYS Entreprises

«Améliorer la gestion quotidienne de l’environnement naturel est notre priorité »

Emmanuel Yeo, directeur général de LYNAYS Entreprises, plaide pour que la Côte d’Ivoire augmente ses exportations d’électricité afin de contribuer à la stabilité énergétique de la sous-région. La solution TGIME qu’il propose assurera à son pays la place de leader en production d’énergie propre pour les 20 années à venir.

Lors d’une conférence tenue le 20 mai 2021 à Abidjan, vous avez présenté la Technologie de Gestion Intelligente du Mouvement d’Energie (TGIME), votre solution pour réduire la consommation énergétique des ménages et des services. Qu’est-ce que la TGIME et quel est son coût ? Votre plaidoyer a-t-il séduit les investisseurs présents ? Emmanuel Yeo: La TGIME est une solution technologique efficace, efficiente et durable, capable d’aider la Côte d’Ivoire et la sous-région à atteindre et à maintenir l’autosuffisance en énergie de l’espace CEDEAO, facteur déterminant pour son développement et son industrialisation. En termes d’investissements, 958 millions d’euros permettront, grâce à la solution TGIME, de stabiliser et maintenir l’autosuffisance énergétique de la Côte d’Ivoire pour les 20 prochaines années, facilitant la transition énergétique eu égard aux changements climatiques et aux besoins d’industrialisation du pays en réduisant les émissions de gaz a effet de serre. Pour l’implémentation d’une solution TGIME ou TGIME-ES, la période de recouvrement de l’investissement varie entre 8 et 18 mois selon la complexité du site. C’est une solution à faible coût mais ayant un grand impact économique et environnemental, et par conséquent notre plaidoyer a retenu l’attention des investisseurs présents. En 2040, la Côte d’Ivoire comptera environ 50 millions d’habitants. Comment faire en sorte que l’énergie soit à un coût supportable ? Quelles solutions pourrait proposer LYNAYS Entreprises et pensez-vous que les populations ont un rôle à jouer pour contribuer à la transition énergétique ? Á l’horizon 2040, la demande en énergie électrique de la Côte d’Ivoire sera environ 6 fois celle de l’année 2021, selon une simulation que nous avions réalisée. Cette forte augmentation de la demande en énergie est certes due à la forte croissance économique, mais aussi au gaspillage de l’énergie mise à la disposition des consommateurs. L’approche traditionnelle face à la demande préconise d’accroître la capacité de production, toutes sources d’énergie confondues. Cette approche, bien que nécessaire, n’est ni suffisante ni durable car trop coûteuse pour les nations en voie d’industrialisation. Une approche innovante et durable s’impose donc : l’efficacité énergétique active (EEA). L’EEA consiste à assurer une gestion intelligente des mouvements d’énergie. Pour y arriver, chaque citoyen doit être équipé d’un coffret intelligent de gestion des mouvements d’énergie. L’implication des populations dans la question de l’autosuffisance énergétique des nations devient alors primordiale. En Côte d’Ivoire par exemple, environ 30% de l’énergie électrique mise à la disposition des consommateurs des secteurs tertiaire et résidentiel est gaspillée. Le gaspillage énergétique constitue un obstacle à l’autosuffisance en énergie de notre espace communautaire d’Afrique de l’Ouest. Notre solution, la TGIME, implique les consommateurs d’énergie dans une nouvelle approche qui consiste a donner à chacun des outils pour l’amener à maîtriser et à réduire sa demande afin de non seulement faciliter l’équilibre entre la demande et la production, mais surtout diminuer sa demande et sa consommation d’électricité et ainsi réduire sa facture. En plus de l’EEA, l’autosuffisance énergétique de l’Afrique de l’Ouest nécessite que les sources de production soient efficientes. L’énergie solaire (ES) est une source efficiente qui répond aux besoins énergétiques pressants des populations ouest-africaines. La TGIME-ES de LYNAYS Entreprises est la combinaison de la TGIME et de l’ES. C’est la solution appropriée pour l’autosuffisance énergétique régionale car elle est durable et moins chère, qu’elle facilite l’accès de tous à l’énergie et qu’elle contribue à l’accélération de la transition énergétique tout en préservant l’environnement. Rappelons également que la TGIME est une invention de LYNAYS Entreprises, qui a remporté en 2019 le Prix de l’innovation du ministère de l’Énergie. Pourquoi votre gouvernement ne se donne-t-il pas la peine d’examiner de près vos propositions qui visent pourtant à réduire le coût de l’énergie ? En 2021, LYNAYS Entreprises, avec ses solutions TGIME, TGIME-ES et TGE10, a été distingué lors de la Journée nationale de l’excellence avec le Prix national d’Excellence de la meilleure structure innovante du secteur de l’énergie. Les solutions  proposées par LYNAYS Entreprises intéressent le gouvernement, mais nous recommandons un investissement de 958 millions d’euros pour l’implémentation de notre solution à l’échelle nationale. Cela permettra d’appliquer de façon pratique le décret n° 2016-862 du 3 novembre 2016 relatif à la maîtrise de l’énergie. Cet investissement aura un impact positif sur la lutte contre la vie chère, contre le chômage des jeunes avec plus de 1 500 emplois directs créés, mais surtout contre le changement climatique par la réduction de près de 30% des émissions de gaz à effet de serre. Enfin, l’impact concerne surtout la stabilisation et le maintient de l’autosuffisance énergétique nationale à l’horizon 2040. Pour 2022 et 2023, quelle sera la contribution de votre société pour la réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la gestion de l’environnement en Côte d’Ivoire et dans la sous-région? Améliorer la gestion quotidienne de l’environnement naturel est une priorité pour LYNAYS Entreprises. Á l’horizon 2040, notre contribution à la réduction des gaz à effet de serre liée à la production de l’énergie électrique est estimée entre 30 et 40% grâce à la vulgarisation de notre solution TGIME-ES pour une production propre et une meilleure gestion de l’environnement. Pour 2022 et 2023, nous prévoyons de contribuer de 5 à 7% à la réduction des émissions de gaz à effet de serre relatifs au secteur de l’énergie électrique. Depuis novembre 2021, votre pays exporte de l’électricité en Guinée Conakry dans le cadre d’un projet d’interconnexion des réseaux électriques. Dans l’espace CEDEAO, l’expertise ivoirienne en électricité en fait un leader sur le marché de l’électricité régionale. Comment voyez-vous l’évolution de ce marché énergétique ? Dans l’espace CEDEAO, la croissance de la demande en énergie est de l’ordre de 10% par an pour le secteur résidentiel et d’environ 12% pour le secteur tertiaire. Vu la forte croissance de la demande sous-régionale, le marché énergétique est un vaste chantier et la Côte d’Ivoire doit accroître ses exportations pour contribuer à la stabilité énergétique à moindre coût de l’Afrique de l’Ouest. C’est pour cela que nous proposons la TGIME afin de positionner notre pays comme leader incontournable en matière de maîtrise de l’énergie et de production d’énergie propre pour les 20 prochaines années.

Propos recueillis par Serge-Henri Malet

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52