logo

Entretien – Directeur général d’Orange Côte d’Ivoire

Entretien – Directeur général d’Orange Côte d’Ivoire

« Orange Côte d’Ivoire est un groupe régional leader sur tous ses marchés »

Mamadou Bamba, directeur général d’Orange Côte d’Ivoire (OCI), détaille les performances de son groupe, évoque les perspectives pour 2022 et explique quel rôle compte jouer son entreprise dans le positionnement de la Côte d’Ivoire comme hub digital pour la sous-région, grâce notamment au déploiement de la 5G en 2023.

Depuis 2010, vous dirigez la filiale ivoirienne du groupe Orange, l’opérateur majeur du fixe, du mobile, d’Internet et du Mobile Money du pays. Peut-on avoir un aperçu de l’évolution des chiffres clés de la société ces trois dernières années ? Mamadou Bamba : Depuis plus de 25 ans, OCI a su conquérir le coeur des populations ivoiriennes tout en étendant ses activités sur de nouveaux territoires avec le Liberia et le Burkina Faso. Nous sommes donc un groupe régional composé des filiales Orange de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Liberia. Leader sur chacun de ces marchés avec plus de 28 millions de clients, et contribuant à hauteur de 25 % du chiffre d’affaires du groupe Orange dans la zone Afrique/Moyen-Orient, nous avons toujours impulsé l’innovation dans le secteur des télécoms depuis plus de 10 ans en étant le premier opérateur à lancer les réseaux très haut débit (3G, 4G, fibre optique), le service de Mobile Money, les services TV via mobile ou encore l’accès à l’électricité dans les zones reculées grâce à l’offre Orange Énergie. Malgré l’intensité concurrentielle, nous avons conforté notre leadership sur le marché mobile ces trois dernières années. Et le Mobile Money n’est pas en reste : Orange Money conserve son leadership grâce à ses nombreux avantages spécifiques dont la sécurité, la proximité via un réseau de plus de 45 000 agents, les prix les plus attractifs du marché, le portefeuille de services le plus complet (paiement marchand, paiement de factures, Bank-to-Wallet, etc.), l’accent mis sur la digitalisation ainsi que l’accès à l’offre d’épargne et de prêt quasi instantané d’Orange Banque Africa (Tik Tak+, avec des prêts allant de 51 000 à 300 000 FCFA). Sur le marché de l’Internet fixe, et grâce à notre position d’opérateur historique, nous impulsons une forte dynamique avec le plus vaste réseau de fibre optique. En tant que premier employeur du secteur qui compte plus de 1 500 hommes et femmes engagés au quotidien, nous contribuons significativement à l’économie locale. Notre empreinte socio-économique élargie est estimée, selon l’étude Goodwill réalisée pour nous sur les données 2020, à 13 % du PIB en tenant compte des impacts directs et indirects d’Orange Côte d’Ivoire et de l’écosystème économique qu’il soutient. Quelles sont vos priorités en 2022 ? L’année 2022 sera marquée par une accélération de notre transformation digitale pour améliorer l’expérience de nos abonnés. Sur le mobile, nous allons travailler à consolider notre leadership à travers l’innovation. L’offre Ozen, première offre totalement digitale du marché, en est la parfaite illustration. Sur l’Internet fixe, nous allons consolider notre position par la démocratisation de la fibre. Plus concrètement, nous venons de lancer une offre fibre 100 % digitale à 15 000 FCFA/mois, c’est-à-dire l’offre fibre la plus accessible du marché. Nous continuerons également d’étendre la couverture fibre pour permettre l’accès au plus grand nombre, notamment à l’intérieur du pays où nous sommes déjà présents dans quatre villes : Grand-Bassam, San-Pedro, Bouaké et Yamoussoukro. Le 14 janvier 2022, lors de l’inauguration de votre nouveau siège d’une superficie de 15 000 m2 dénommé Orange Village, pourquoi le PDG du groupe a-t-il affirmé que la Côte d’Ivoire était le fer de lance de la transformation digitale ? Le groupe Orange a pour ambition d’être l’opérateur
digital de référence d’ici à 2025 en Afrique et au Moyen-Orient. Et la Côte d’Ivoire a toujours été parmi les pays du groupe servant de point de départ pour des innovations majeures. Á titre d’exemple, ce fut le cas de la naissance d’Orange Money, la solution Mobile Money du groupe, en 2008 en Côte d’Ivoire, ainsi que du lancement de la banque digitale Orange Bank Africa en Côte d’Ivoire en juillet 2020. Orange accompagne également la transformation digitale de l’écosystème local et l’employabilité des jeunes à travers deux initiatives principales : le partenariat école, qui a permis la mise en place de la chaire académique Data Science et Big Data pour former des experts dans le domaine de la data science, de l’intelligence artificielle et du Big Data au sein de l’INP-HB de Yamoussoukro, et l’Orange Digital Center, qui réunit en un seul lieu un ensemble de programmes stratégiques, gratuits et ouverts à tous allant de la formation des jeunes au numérique jusqu’à l’accélération de start-up innovantes en passant par l’accompagnement des porteurs de projets et l’investissement dans les projets les plus prometteurs via Comoé Capital et Orange Ventures… Comment Orange accompagne-t-il l’État ivoirien dans sa politique de transformation digitale visant à faire de la Côte d’Ivoire un hub digital sous-régional ? En tant que leader du secteur des télécommunications, OCI a toujours joué sa partition aux côtés du gouvernement. Á titre d’exemple, nous pouvons citer notre présence au plus fort de la crise sanitaire en 2020 aux côtés du gouvernement, des entreprises et des populations au moyen de plusieurs dons chiffrés à plus de 1 milliard de FCFA, d’offres exceptionnelles avec des baisses de tarif allant jusqu’à 50 % ainsi que de bonus exceptionnels pour favoriser la connectivité. L’inclusion numérique est un axe
majeur de notre plan stratégique Groupe Engage 2025. Á travers la Fondation Orange Côte d’Ivoire, nous avons déjà permis à plus de 6 800 élèves et plus de 4 000 femmes d’avoir accès au numérique grâce à notre programme Éducation numérique. Le gouvernement évoque de plus en plus un possible déploiement sécurisé de la technologie 5G en Côte d’Ivoire en 2023. Quelles sont les avancées technologiques majeures attendues avec cette nouvelle norme et les atouts de cette technologie pour les clients d’Orange ? La 5G est la nouvelle technologie de réseau mobile qui arrive après la 4G. La 5G sera le réseau du multiservice avec une performance et une flexibilité jusque-là inégalées. Elle permettra d’atteindre des débits allant jusqu’à 20 Gigabits par seconde sur les sites radio et 100 Mégabits par seconde par client. Le délai de transmission sera surtout réduit à 1 milliseconde, alors qu’il se situe autour de 30 ms à date pour la 4G. Ces performances de la 5G donneront la possibilité de mettre en réseau les millions  d’appareils connectés que les fabricants déploient sur le marché et permettront des avancées significatives sur des applications métiers comme la télémédecine, le télé-enseignement et bien d’autres. Pour la Côte d’Ivoire, la CAN 2023 marquera le lancement officiel de la 5G dans les villes devant abriter la Coupe d’Afrique des Nations. Les parties prenantes se sont accordées sur une feuille de route claire. L’année 2022 verra l’assignation des fréquences 5G et la mise en oeuvre de projets pilotes 5G. Pour les clients d’Orange, la 5G promet également d’autres nouveautés pour les ménages et les entreprises. Nous avons hâte de participer à ce défi technologique que, j’en suis certain, nous réussirons.

Propos recueillis par Serge-Henri Malet 

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52