logo

Entretien – Directeur général du groupe SONAR

Entretien – Directeur général du groupe SONAR

« Le total bilan consolidé de 2020 marque une hausse de plus de 6 % »

Thomas Zongo, le directeur général du groupe SONAR, détaille le nouveau plan stratégique 2021-2025 qui, outre l’ambition pour SONAR de rester leader du marché, prévoit la création prochaine d’une filiale dédiée à l’assurance santé.

Comment vivez-vous le fait de diriger l’une des compagnies leader du secteur des assurances du pays, vous qui êtes arrivé aux commandes du groupe SONAR le 11 mai 2020 ?

Thomas Zongo : Je mesure l’honneur qui m’a été fait par le conseil d’administration pour diriger le groupe SONAR, leader des assurances au Burkina Faso. C’est une responsabilité que j’ai acceptée avec une forte émotion et beaucoup d’humilité. Nous ambitionnons, avec la participation active de nos collaborateurs, de maintenir le leadership du groupe SONAR par l’opérationnalisation de toutes les transformations nécessaires pour se différencier de la concurrence ainsi que par notre force d’innovation constante et le renforcement de notre capacité à offrir des produits, services et résultats à la hauteur des attentes des parties prenantes.

En 2020, comment a évolué l’activité de la SONAR en termes de chiffre d’affaires par rapport à 2019 ?

En 2020, en termes de chiffre d’affaires, le groupe SONAR garde le leadership sur le marché global (non-vie et vie) avec une part de marché au-dessus de 20 % malgré le recul de la branche dommages. La SONAR VIE a tiré vers le haut la performance du groupe et détient 28 % de part de marché en assurance Vie. Rappelons qu’en 2018, votre groupe a connu la première notation financière de SONAR VIE.

Peut-on avoir le résultat de l’évolution du rating de 2018 à 2020 ?

C’est effectivement en 2018 que la SONAR VIE s’est soumise volontairement à la notation financière, à l’instar de SONAR IARD, la société mère, notée depuis 2009. En 2020, la SONAR VIE a renouvelé, pour la troisième fois consécutive, sa notation financière. Elle a été créditée de la note A perspective stable (long terme), qui indique la qualité de crédit élevée, et de la note A1 perspective stable (court terme), qui indique la certitude de remboursement en temps opportun la plus élevée. Ces notes sont satisfaisantes et nous invitent à faire encore mieux.

Pour la certification de votre système de management qualité, programmée en 2019 et 2020, quels ont été les verdicts ?

En ce qui concerne la certification sur le système de mangement, la SONAR IARD a vu sa certification reconduite pour la norme ISO 9001 version 2015 en cette année 2021. Pour ce qui concerne SONAR VIE, le processus a commencé par des formations du personnel de cette filiale, ce qui est déjà une étape importante. Ces formations contribuent à sensibiliser le personnel à la qualité de service à offrir à la clientèle, et ce même en l’absence d’une certification formelle… L’année 2020 était celle de la clôture de « SONAR Vision 2020 », le plan stratégique articulé autour de six axes. Un autre plan allant jusqu’en 2025 a été validé par votre conseil d’administration.

Quels défis comporte-t-il ?

Effectivement, le dernier plan stratégique 2016-2020 a pris fin et, dans la suite logique, nous avons soumis une feuille de route pour de nouvelles ambitions. Cette feuille de route, effectivement validée par le conseil d’administration, comporte de nouvelles orientations et a servi de base pour l’élaboration du plan stratégique 2021-2025 décliné en quatre axes. L’enjeu du premier axe est de garantir le développement maîtrisé du groupe SONAR en gardant un bon niveau de capitalisation et de rentabilité. L’enjeu du deuxième axe est de répondre à l’ensemble des besoins et attentes de la clientèle par la construction d’une relation plus dynamique en lui offrant le meilleur du monde « physique » et du monde « digital » : nous disons qu’il faut oser innover pour créer de la richesse. Le changement du système d’information est en cours pour favoriser la création de produits innovants et faciliter l’interaction à distance avec la clientèle, aussi bien pour la souscription des contrats que pour le règlement des indemnisations. L’enjeu du troisième axe est de mettre en place une organisation et des processus efficaces à même de donner à des employés compétents et engagés les moyens d’obtenir la satisfaction des assurés, des actionnaires et des autres parties prenantes. Quant au quatrième axe, il concerne le développement des aptitudes et le renforcement de l’engagement des collaborateurs par la promotion d’un management de la performance et des changements favorables à l’innovation.

Ce nouveau plan stratégique du groupe SONAR est-il encore plus ambitieux que le précédent ?

Pour répondre précisément à cette question, il est bon de retenir que tous les plans stratégiques, depuis le premier, en 2005, ont été ambitieux compte tenu de la réalité du moment. L’ambition première de ce nouveau plan est de donner à SONAR les moyens de rester leader du marché, certes en termes de chiffre d’affaires, mais aussi et surtout en termes de création de valeur pour toutes les parties prenantes. Et ce qui est important, c’est l’engagement des actionnaires pour accompagner ce nouveau plan. Un signal fort a été donné pour passer le capital social à plus de cinq milliards de FCFA en 2021 malgré la suspension par la CIMA des nouvelles mesures sur le capital social et les fonds propres des sociétés d’assurances adoptées en 2016. Le deuxième signal fort est l’engagement du conseil d’administration et des actionnaires à soutenir la poursuite du projet de construction du nouveau siège social. Le troisième signal fort est l’option de croissance externe du groupe par la création prochaine d’une filiale dédiée à l’assurance santé. Enfin, un autre signal fort prend la forme d’une recommandation du conseil d’administration : moderniser notre métier via le recours au digital ainsi qu’aux nouvelles techniques d’émission et de gestion des contrats d’assurances.

Propos recueillis par Louise Bibalou-Durand

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52