logo

Entretien – Directrice générale de Wendkuni Bank International

Entretien – Directrice générale de Wendkuni Bank International

« La banque a acquis un portefeuille de plus de 10 000 clients en moins de trois ans d’exercice »

L’ascension spectaculaire de la jeune banque Wendkuni Bank International (WBI) se double d’une bonne résilience face à la crise sanitaire actuelle. Quelle est sa recette ? Jeanne Marie Christine Tani, sa directrice générale, évoque notamment une politique de solidarité et de suivi rapproché vis-à-vis de la clientèle de professionnels du secteur informel et un partenariat à venir avec les guichets internationaux et régionaux lié à ses bons résultats.

Le lancement des activités de Wendkuni Bank International a eu lieu en mai 2018. Trois ans plus tard, vous est-il possible de dresser le bilan de WBI en termes de chiffres-clés comme ceux du PNB, du total bilan, de la collecte des ressources ou encore du volume des emplois ?

Jeanne Marie Christine Tani : En moins de trois ans d’exercice, la banque a acquis un portefeuille de plus de 10 000 clients. Au 31 décembre 2019, elle affiche un résultat net bénéficiaire de 700,7 millions de FCFA et un total bilan de 76,12 milliards de FCFA, contre 22,7 milliards au 31 décembre 2018, soit une hausse de 53,3 milliards, ce qui représente le taux considérable de +234 %. Pour l’exercice 2020, nonobstant la crise sanitaire mondiale, WBI a fait preuve de résilience. Au terme de cet exercice, elle a réalisé un total bilan de 134 milliards de FCFA, consacrant son passage du groupe des petites banques à celui des banques moyennes de la place. Son résultat net s’est établi à 1 816 millions de FCFA. Vous faites du financement des TPE, PMI et PME un axe commercial stratégique dans l’activité de la banque. Et nous savons que bon nombre de ces structures évoluent aussi dans l’informel.

Comment intégrez-vous cette donnée dans le ciblage de cette clientèle particulière ?

Depuis sa création, Wendkuni Bank International ne cesse d’innover pour offrir à sa clientèle, ainsi qu’à la population burkinabè dans son ensemble, des services en phase avec ses attentes. À ce titre, elle a effectivement développé des produits adaptés au financement du secteur informel et des PME-PMI. La spécificité de ces produits être d’être axés sur la solidarité et le suivi rapproché pour pallier les insuffisances de garanties présentées par certaines des ces activités professionnelles.

Le renforcement de votre politique de proximité grâce à l’édification d’un réseau d’agences et l’implantation de distributeurs automatiques de billets (DAB) était-il indispensable pour asseoir la visibilité de WBI sur la place de Ouagadougou et dans le reste du pays ? Comment évolue ce processus ?

La banque dispose à ce jour d’un réseau de huit agences : quatre à Ouagadougou, une à Bobo-Dioulasso qui, comme vous le savez, est la deuxième plus grande ville du pays et sa capitale économique, une à Koudougou, une à Manga et une à Banfora. En perspectives, trois nouvelles agences seront ouvertes courant l’année 2021 – une à Ouagadougou et deux à l’intérieur du pays –, ce qui portera le réseau à onze agences. Nos huit agences sont toutes équipées en DAB, et nous détenons de surcroît deux DAB hors sites. L’apport de lignes de crédit émanant des guichets internationaux et régionaux était à l’étude pour renforcer les capacités d’investissement de WBI. Á ce jour, qu’en est-il exactement ? La Banque vient de boucler le troisième exercice, et la production des états financiers était l’une des conditions de partenariat avec les guichets internationaux et régionaux. Cela a permis de compléter les dossiers, dont l’instruction est actuellement avancée, et conduira indéniablement à offrir davantage d’opportunités à notre aimable clientèle.

Comment WBI compte-t-elle accompagner le Burkina Faso dans sa volonté de relance économique, dont il est prévu qu’elle génère un PIB de plus de 2 % en 2021, contre –2 % en 2020 ?

WBI est engagée dans le financement de l’économie et accompagne les entreprises dans l’exécution des chantiers du Référentiel national de développement (RND), le nouveau programme du président du Faso récemment réélu. Elle participe également au financement des grands projets nationaux. En outre, WBI soutient l’État en prenant des titres émis par ce dernier. Quelles sont vos priorités en 2021 ? En 2021, Wendkuni Bank International entend donner à ses clients ainsi qu’à ses partenaires l’assurance que leurs attentes seront portées par un management efficace,  résolument engagé dans la voie de l’amélioration continue de la qualité de service et la digitalisation de ses produits. Les ouvertures d’agences se poursuivront afin de leur offrir plus de proximité et de satisfaction.

Propos recueillis par Andju Ani

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52