logo

Entretien – Président directeur général du groupe Endeavour Mining

Entretien – Président directeur général du groupe Endeavour Mining

« Nous sommes engagés à produire de l’or de manière responsable »

L’acquisition du groupe Teranga Gold et l’entrée à la bourse de Londres consolident la position du canadien Endeavour Mining, premier producteur d’or en Afrique de l’Ouest. Sébastien de Montessus, son PDG, estime nécessaire de mener des actions en faveur de l’environnement et d’être un partenaire respecté et fiable pour les communautés d’accueil.

Endeavour Mining a acquis Teranga Gold Corporation en novembre 2020 pour créer un champion de l’or en  Afrique de l’Ouest. Quelle est la logique derrière cette acquisition et quelles sont les opportunités ?

Sébastien de Montessus : Notre acquisition de Teranga répond à une logique claire et convaincante. En premier lieu, elle nous a donné l’occasion d’élargir et de diversifier notre exposition géographique dans la région ouest-africaine, en particulier au Sénégal, tout en continuant à nous concentrer sur l’Afrique occidentale francophone. Elle a également permis de  combiner des actifs très complémentaires de nos deux sociétés, ainsi que leurs employés, et nous avons pu intégrer rapidement ces actifs dans notre modèle opérationnel régional. Le Sénégal est l’une des juridictions
minières les plus accueillantes d’Afrique occidentale, et nous y avons identifié un certain nombre d’opportunités. L’une d’elles est l’expansion de notre mine de Sabodala-Massawa pour en faire une mine de premier rang. Il existe également des opportunités d’exploration intéressantes pour nous. Grâce à l’acquisition, nous avons pu consolider notre position de plus grand producteur d’or en Afrique de l’Ouest, et l’un des principaux producteurs au monde. En définitive, elle a permis la consolidation stratégique et la croissance d’Endeavour Mining, qui exploite un portefeuille de qualité avec des mines à faible coût et à longue durée de vie, avec un grand potentiel de croissance organique et l’une des plus importantes positions foncières sur la ceinture de roches vertes birimiennes, sous-explorée en Afrique de l’Ouest. Quels sont les autres avantages de cette expansion ? Notre croissance nous a donné la possibilité de rassembler et d’optimiser toutes nos initiatives de développement durable, souvent adoptées au seul niveau des mines, afin d’accroître notre impact dans nos pays d’accueil. Les investissements sociaux d’Endeavour dans les pays hôtes sont prioritaires dans les domaines de la santé, de l’éducation, du développement économique ainsi que de l’accès à l’eau et à l’énergie. Nous tirons parti de notre nouvelle taille pour former des partenariats significatifs avec des experts qui peuvent vraiment aider à faire la différence, tout en soutenant nos communautés voisines par le biais de programmes de développement et de notre Fondation Endeavour, notre véhicule d’investissement social. Nous sommes fiers de soutenir aujourd’hui plus de 1 700 entreprises d’Afrique de l’Ouest et d’investir dans l’éducation ainsi que dans le renforcement des compétences et des capacités des jeunes en octroyant des stages. Quel était le motif de la vente à Allied Gold Corp, pour 80 millions de dollars, de 85 % de vos parts dans la mine d’or ivoirienne d’Agbaou le 22 janvier 2021 ? Agbaou a été une mine très prospère, mais à mesure qu’Endeavour se développait, elle ne représentait plus un actif essentiel. La vente de notre part à Allied Gold Corp était l’occasion pour un autre propriétaire de sauvegarder les emplois et d’assurer l’avenir de la mine en prolongeant sa durée de vie pour de nombreuses années à venir. Après la vente, Agbaou a été combinée avec la mine voisine d’Allied-Bonikro pour créer le complexe Bonikro-Agbaou, une mine qui a un potentiel de production de plus de 285 000 onces d’or par an. Endeavour Mining a été récemment cotée à la Bourse de Londres. Quelles nouvelles perspectives cette cotation a-t-elle ouvertes pour le développement de la société ? La cotation d’Endeavour à la Bourse de Londres l’année dernière a constitué une nouvelle étape passionnante dans le parcours de notre compagnie. Elle nous a permis d’accéder à une nouvelle base d’investisseurs, ce qui est essentiel pour continuer à nous développer et à réussir en Afrique de l’Ouest. Londres est depuis longtemps l’un des principaux marchés de capitaux pour les sociétés minières, et nous avons désormais accès à davantage d’investisseurs qui comprennent à la fois l’industrie minière et l’Afrique de l’Ouest en tant que destination d’investissement attrayante et prometteuse. J’aimerais ajouter qu’au cours des cinq dernières années, depuis notre transition stratégique en 2016, nous avons construit une entreprise résiliente et durable, capable de fournir des résultats à toutes ses parties prenantes sur le long terme. Endeavour Mining est l’un des principaux producteurs d’or au monde. Quelles ont été vos réalisations en 2021, et quels sont vos projets pour 2022 ? 2021 a été une année très fructueuse pour Endeavour, pour plusieurs raisons : nous avons atteint un nouveau record de production, nous avons réalisé l’acquisition de Teranga
Gold, nous nous sommes inscrits à la Bourse de Londres et nous avons consolidé notre position de premier producteur d’or en Afrique de l’Ouest. Nous avons continué à investir de manière significative dans nos projets de croissance et avons connu le succès dans l’exploration, découvrant plus de 3 millions de nouvelles onces d’or. Les découvertes importantes que nous avons faites mettent en évidence le fort potentiel d’exploration au sein de notre portefeuille et confirment que l’Afrique de l’Ouest reste l’une des meilleures régions au monde pour les découvertes d’or. Nous nous sommes également concentrés sur nos initiatives de développement durable, notamment la lutte contre le changement climatique, la gestion de l’eau, la réduction des déchets plastiques et la conservation de la biodiversité. Ces efforts ont été complétés par d’autres initiatives telles que la Fondation Endeavour, notre principal investissement social, et ECODEV, le fonds d’investissement que nous avons lancé pour soutenir le programme économique national et régional plus large de nos pays hôtes. Ces initiatives sont conçues pour soutenir les communautés locales, même si notre principale contribution sera toujours d’être un employeur de choix offrant aux populations locales des emplois bien rémunérés, sûrs et qualifiés. Nous sommes fiers que 95 % de notre personnel soit originaire de nos pays d’accueil et que près de la moitié de nos cadres supérieurs opérationnels soient des ressortissants ouest-africains. À l’horizon 2022 et au-delà, le développement durable restera une priorité pour nous. Mener des actions qui protègent l’environnement et être un partenaire respecté et fiable pour nos communautés d’accueil, nos employés et nos partenaires est notre objectif dans le cadre du développement à long terme de notre entreprise.

Propos recueillis par Serge-Henri Malet

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52