logo

Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix

Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix

Gilbert Koné Kafana veut insuffler un air neuf au RHDP

Alassane Ouattara a confié les clés du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à Gilbert Koné Kafana. Le nouveau président du parti a pour mission ultime de « bâtir un parti structuré et solide qui résiste au temps ».

Malgré sa défaite aux législatives de 2021 contre Michel Gbagbo, fils de Laurent Gbagbo, qui a arraché au RHDP, le parti au pouvoir, la commune de Yopougon, considérée comme un bastion de l’opposition, le président Alassane Ouattara a témoigné sa confiance à Gilbert Koné Kafana le 24 février 2022 à l’issue d’un Conseil politique tenu à Abidjan. En effet, Gilbert Koné Kafana a été placé à la tête du directoire du RHDP en qualité de président en lieu et place de feu Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre décédé le 8 juillet 2020. Les raisons qui ont guidé le choix du président Ouattara sont multiples. Sachant que le parti présidentiel connaît des soubresauts liés à la mauvaise humeur d’une partie de la base militante, où certains ne supportent guère de n’avoir pas été récompensés par des nominations au sein de l’appareil d’État, ce choix est un signal pour tenter de panser les maux des déçus. De plus, à l’approche des élections municipales de 2023 et dans la perspective de la présidentielle de 2025, le chef de l’État veut un RHDP soudé, où la base militante et les cadres soient rassemblés. Qui d’autre qu’un Gilbert Koné Kafana, vu en homme providentiel, peut insuffler un air neuf au parti ? L’homme qui a en main le directoire du RHDP est engagé auprès d’Alassane Ouattara depuis plus de trente ans, où il a été de tous les combats politiques. À la fin des années 2000, un fait a contribué à forger sa personnalité et à renforcer chez les militants son image de personne dévouée au parti : le 5 décembre, il est arrêté en même temps que plusieurs responsables du RDR alors qu’ils dénonçaient bruyamment le rejet de la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle pour cause de « nationalité douteuse ». Le secrétaire national du parti qu’il était alors subit de la part des forces de l’ordre un tabassage en règle avant d’être conduit derrière les barreaux à cause de son militantisme en faveur d’Alassane Ouattara. Cet événement a consolidé son aura de grand militant acquis à la cause du parti. Actuel maire de Yopougon, Gilbert Koné Kafana est aussi ministre d’État à la Présidence, en charge des Relations avec les institutions. À la tête du RHDP, il est épaulé par deux vice-présidents : le gouverneur du district autonome d’Abidjan Robert Beugré Mambé et la ministre d’État, cheffe de la Diplomatie Kandia Camara. Dans la foulée de sa nomination, Gilbert Koné Kafana a rendu publique le 28 février 2022 sa feuille de route immédiate sur le thème fort de la « restructuration » du RHDP d’ici à septembre-octobre 2022. Cette reconfiguration donnera lieu à la création de 345 départements politiques, structures qui seront mises en place jusqu’à fin juin 2022. Il a ensuite expliqué que ces départements politiques avaient été conçus sur la base de la liste électorale et le lieu de vote, et qu’ils comprendraient des sections et des comités de base. Il a en outre assuré que les délimitations anciennes se trouveraient incluses dans les nouveaux découpages électoraux, ajoutant : « Les nouveaux responsables seront désignés par des militants, personne ne sera mis de côté. » De plus, pour M. Kafana, il est important de « clarifier l’épine dorsale du parti, à savoir la hiérarchie au sein du RHDP » afin que les responsables locaux soient « désignés par des militants, des membres d’encadrement et des cadres qui seront utilisés pour animer les structures ».

Après l’installation de ces départements politiques, la reconfiguration du nouveau RHDP passe par « l’organisation d’un congrès pour redynamiser le parti ». Ce chantier de restructuration doit se terminer en septembre-octobre 2022, période où il aura son ossature définitive. Du 5 au 15 mai 2022, des missions de délégation du RHDP ont recensé les militants, un travail en profondeur dévolu au secrétariat exécutif dirigé par Adama Bictogo, outillé pour cette mission. Selon Gilbert Koné Kafana, l’ambition du président Alassane Ouattara est de « bâtir un parti structuré et solide qui résiste au temps, car nous voulons gérer le pays de façon durable ». Enfin, beaucoup rappellent que M. Kafana a évolué dans l’ombre de l’ancien Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, dernier président du RHDP. Et ce n’est un secret pour personne dans le parti que M. Kafana s’était beaucoup appuyé sur lui pour structurer le fonctionnement du RHDP et qu’un fort lien d’amitié unissait les deux hommes.

Paul de Manfred

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52