logo

Tourisme

Tourisme

« Sublime Côte d’Ivoire » vise le top 5 des destinations touristiques africaines

D’un coût de 3 200 milliards de FCFA, le plan « Sublime Côte d’Ivoire » affiche en 2021 un bilan satisfaisant : 107 milliards d’investissements, 460 entreprises créées et 18 636 emplois générés.

Dans le cadre de sa stratégie de développement du tourisme, et afin de faire de ce secteur le troisième pôle économique du pays, le gouvernement s’est doté pour 2018-2025 d’un plan dénommé « Sublime Côte d’Ivoire » soutenu par l’expertise du cabinet américain McKinsey. Sa mise oeuvre, d’un coût de 3 200 milliards de FCFA, sera financée sur fonds propres à hauteur de 1 500 milliards injectés dans les infrastructures hôtelières et touristiques en vue de réduire la pauvreté et de créer des emplois qualifiés. Dès son lancement en 2019, « Sublime Côte d’Ivoire » a été adoubé au plan mondial par les investisseurs et l’écosystème touristique, en témoigne l’accueil reçu aux dernières tables rondes de Dubaï et Hambourg. En février 2020, il a été présenté à Abidjan au 1er Forum mondial de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui portait sur l’investissement touristique en Afrique. En l’espace de quatre ans – avec plus de 4 millions de touristes en 2018 –, la destination Côte d’Ivoire a gagné une place de choix dans le gotha mondial du tourisme. Pour le ministre du Tourisme et des Loisirs Saidou Fofana, « c’est un succès à mettre à l’actif de l’influence du président Alassane Ouattara ». D’ici à 2025, la stratégie est de classer la Côte d’Ivoire dans le top 5 des destinations touristiques africaines, avec un nombre de touristes de 4,2 à 5 millions par an. 700 000 créations d’emplois d’ici à 2025 En adoptant cet outil stratégique, le gouvernement vise d’une part à faire du secteur du tourisme un levier de croissance et une véritable valeur ajoutée pour l’économie, d’autre part à transformer ce secteur en un moteur de création d’emplois, notamment pour les jeunes, avec un objectif de plus de 700 000 créations d’ici à 2025, et enfin à impulser un développement territorial hors d’Abidjan afin que les villes de
Yamoussoukro, San Pedro, Bouaké, Korhogo, etc., devenues attractives, connaissent un engouement qui puisse inverser la tendance actuelle à l’exode vers Abidjan. Le bilan à mi-parcours du plan « Sublime Côte d’Ivoire » par la direction du Guichet unique du tourisme affiche pour 2021 des résultats satisfaisants. En effet, plus de 107,328 milliards de FCFA d’investissements ont été réalisés pour les 460 entreprises – établissements d’hébergement et agences de voyages – ayant bénéficié d’agréments et de licences d’exploitation, et 18 636 emplois directs et indirects ont été générés.

Louise Bibalou-Durand

Auteur

EA Magazine

Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.

EA Magazine LLB Afrique
Économies Africaines apporte un nouvel éclairage sur l’évolution des pays du continent africain, ces pays en pleine transition et en plein essor.
SAVOIR PLUS
ARTICLES RÉCENTS
Contact Info
LLB Afrique
  • 91 Rue FAUBOURG ST HONORE 75008 Paris – France
  • +33 1 42 65 25 52